Musée de Picardie : Les rayures de Buren s’installent au milieu des grands classiques

daniel buren exposition grand palais paris

Cela fait un certain temps que Daniel Buren ne s’est pas montré au grand jour. Cette fois-ci, le 20 juin dernier, l’homme était à Amiens pour faire découvrir ses œuvres d’art moderne. Ses fameuses Rayures, très connues au Palais Royal à Paris, se mettent parmi les tableaux ancestraux.

Si vous êtes amateur d’art contemporain, vous avez sûrement entendu parler de l’artiste Daniel Buren. Il est notamment célèbre pour ses « colonnes rayées » qui ornementent le Palais Royal de Paris. L’artiste ne se produit que très rarement, mais lorsqu’il le fait, cela devient un évènement incontournable. Tout récemment, il exposait au Musée de Picardie afin de révéler « Les flèches, travail in situ et en mouvement ».

Des œuvres atypiques parmi les grands classiques

Au centre des grands classiques du musée d’Amiens, le maître des rayures a mis en exergue ce qu’il qualifie de Flèches. Elles s’apparentent à des chariots de bois qui servent à déplacer les tableaux imposants. Ce qui fait tout son génie, c’est qu’il les a ornementés de toiles rayées conçues avec une tapisserie amiénoise.

Dans le monde de l’art, tout le monde peut interpréter chaque œuvre à sa manière. Pour définir ses réalisations, Daniel Buren explique que celles-ci sont en place, mais elles peuvent très bien être ailleurs et elles peuvent bouger… c’est une collaboration harmonieuse entre les chefs-d’œuvre réalisés il y a plus de 150 ans et ceux du moment.

Mélange entre classique et moderne

Actuellement, les expositions d’œuvres contemporaines dans les musées classiques ou les sites historiques séduisent de plus en plus les amateurs d’art. Le château de Versailles est notamment une référence en la matière vu qu’il a reçu Jeff Koons et son gigantesque homard ou encore Anish Kapoor et son « vagin de la reine ».

La responsable du musée d’Amiens affirme que l’Histoire doit se poursuivre sur ce territoire même s’il n’existe aucun musée d’art contemporain sur place. Son objectif, en recevant Buren, est donc d’instaurer cette forme artistique au Musée de Picardie, car c’est l’artiste qu’il faut pour cela.

Leave a comment