Le maxi-trimaran de François Gabart

maxi-trimaran-francois-gabart

À 32 ans, François Gabart est le plus jeune vainqueur du Vendée Globe. Sponsorisé par MACIF, il se met à bord du maxi-trimaran qui concoure dans la classe ‘Ultime’. Long de 30 m et large de 21 m, le MACIF pèse 14.5 tonnes et possède un mat haut de 35 m. Ce voilier comprend un équipement high-tech. Durant l’édition 2015 du Transat Jacuques Vabre, François a été assisté par Pascal Bidegorry. Après 12 jours de course, ils ont fini 1er.

 

Un bateau hors du commun

La construction du MACIF a nécessité 100 000 heures de travail. Il comprend des innovations déjà sur sa structure en matériaux composites, ce qui favorise légèreté et solidité. Intel a autorisé les concepteurs de ce voilier à faire 150 simulations numériques dans ses centres de calcul situé en Grande-Bretagne. Le voilier possède aussi ‘une cabane’ sur le pont arrière, inspirée d’un cockpit d’avion. Cette cabane, avec le cockpit, est protégée via une ‘casquette’ totalement recouverte de panneaux solaires.

 

Des équipements high-tech

Les équipements technologiques sont nécessaires : traitement des informations météo, optimisation du routage, communication avec l’équipe à terre… Le MACIF comprend 3 dispositifs de pilotage automatique. Il intègre aussi différents appareils de navigation pour connaître le cap, les mouvements dynamiques, le vent, la météo…

Du côté équipement informatique et électronique, on trouve 2 mini-ordinateurs Intel NUC dotés de processeurs Corei5. Dans la cabine, il y a 2 écrans tactiles, un micro-casque, des GPS, un système AIS, un pilote automatique… L’arrière du bateau comprend 2 antennes satellites. Pour la production d’électricité, le MACIF embarque un groupe électrogène, une éolienne et des panneaux solaires.

 

D’autres équipements de pointe

Au-delà du matériel fixe, le navigateur a aussi à sa disposition des équipements portables : ordinateur portable, 2 montres dont une montre connectée qui envoie des données concernant l’état de santé du navigateur… D’autres équipements sont en cours de développement comme les micros et des écouteurs permettant d’enregistrer les sons dans le bateau.

 

Le MACIF s’envole

Avec les équipements technologiques du MACIF, François Gabart rêve de participer aux courses en solitaire avec ce voilier. Lors du dernier America Cup, les catamarans dotés de foils dernière génération volaient pratiquement sur les eaux. Par manque de temps, seul un foil a été installé sur le MACIF. Mais malgré cela, François et Pascal ont quand même réussi à finir en tête.

Leave a comment