Linqapp : application de traduction avec des locuteurs natifs

Linqapp

Des locuteurs de différents pays collaborent via Linqapp, une application de traduction accessible par le biais des supports tournant sous Android et iOS. Le concept vise à mettre en contact des utilisateurs avec d’autres qui maîtrisent les langues, afin que leurs questions en matière de traduction puissent être répondues.

Bien qu’elle soit pratique et même très utile, Google Traduction rencontre encore quelques difficultés à bien traduire les textes que nous saisissons dans son interface, malgré sa nette amélioration. Pour avoir des réponses précises en termes de traduction, le mieux est de correspondre avec des locuteurs natifs.

Les notifications et la vitesse d’interactions

En général, cette application de traduction invite à la participation. Aussi, les utilisateurs auront la possibilité de réunir des fichiers, selon ses convenances. Ce sont les notifications qui contribuent à la rapidité des réponses de nouvelles questions, et surtout en ce qui concerne les langues les plus utilisées.

Cependant, la vélocité de Linqapp diminue un peu quand il s’agit des dialectes plus rares, puisque les utilisateurs qui les maîtrisent sont moins nombreux. Toutefois, des astuces permettent de recevoir des réponses assez rapidement. Aussi, 2000 parmi les 36.000 usagers ont comme langue maternelle le français. À noter, que les natifs anglais réussiront à répondre rapidement des questions concernant la langue islandaise, que des natifs français.

Échange linguistique

Aujourd’hui, les utilisateurs de Linqapp se sont interagis au-delà de la simple traduction. Des discussions, touchant l’orthographe, la grammaire, les expressions et proverbes, s’entament de plus en plus. Les demandes de correspondance, de cours ou de phrases basiques dans le cadre d’un voyage à l’étranger s’y ajoutent.

Linqapp est en cours de développement car de nouveaux services ont été imaginés à l’issue de ces usages. En effet, une nouvelle rubrique concernant l’échange linguistique Intégrera bientôt l’application.

Pour qu’elle puisse être accessible et utilisable via n’importe quel support disposant d’un accès Internet, des développeurs élaborent une version web de Linqapp.

En ce moment, cette application ne dispose que dix langues, notamment l’anglais, l’allemand, le chinois, l’indonésien, le japonais, le coréen, le polonais, le portugais, l’espagnol et le turc. Toutefois, elle garantit d’embarquer le français, l’italien, le thaïlandais, l’arabe et le hindi bientôt.

Leave a comment