Google Car : une première circulation sur les routes de la Californie

google car

La Californie a accordé la demande de Google pour que ses véhicules automatiques puissent rouler sur la voie publique, et ce sera pour cet été. Limités à une vitesse de 40 km/h, ils devront embraquer des commandes qui garantissent la reprise de contrôle au conducteur si besoin soit-il. Pour ce début, les prototypes autorisés sont des voitures modifiées de marque Toyota et Lexus.

C’était déjà il y a un que la firme a annoncé le modèle qui voguera sur les routes californiennes, et cela dans quelques semaines. C’est une petite voiture de deux places, qui ne dépasse pas une vitesse de 40 km/h, afin de mieux prévenir les dégâts éventuels, comme une collision, une sortie de route ou un obstacle quelconque.

Cependant, il est vrai que le concept vise à ce que la voiture roule automatiquement tout en se dirigeant toute seule, mais des commandes y sont établies pour permettre au conducteur de reprendre le contrôle. De ce fait, le véhicule disposera d’un volant et des pédales, une exigence des autorités californiennes pour expérimenter le dispositif.

Le système de bord destiné à la conduite automatique se verra améliorer avec les informations que Google va collecter sur les routes avec ce modèle. Les cas les plus attendus sont surtout les évènements ponctuels et les imprévus, comme les travaux, les ralentissements, les déviations, le passage de piétons, et le comportement des autres conducteurs, qui vont exiger un ajustement de son itinéraire et sa vitesse à l’automobile.

Pendant la conférence TED à Vancouver il y a quelques semaines, Google a reconfirmé son désir de faire rouler ses voitures d’ici cinq ans, qu’il a déclaré lors du salon de l’automobile à Détroit en début d’année.

Leave a comment