Ailly-sur-Noye : Manque d’enthousiasme avant les élections

elections

Les Aillysiens vont se rendre de nouveau aux urnes ce dimanche en vue de voter leur nouveau maire. Mais pour cette élection, on remarque une certaine lassitude vis-à-vis de la politique locale.

Cela fait plusieurs années que l’ambiance politique à Ailly-sur-Noye est relativement lourde. Elle risque encore de s’alourdir, car l’élection va être refaite. Marie-Hélène Marcel, la maire sortante, a remporté les élections en mars 2014 en devançant son adversaire, Ackli Assal, de 4 voix seulement. Toutefois, ce dernier a déposé un recours sous prétexte que l’édition du bulletin municipal favorisait Marie-Hélène Marcel durant la campagne. Recours accepté, les résultats ont été annulés et la population devra donc retourner ce dimanche dans les urnes pour revoter leur maire.

Une certaine tension

Retourner aux urnes, ce n’est pas vraiment la principale préoccupation de la population. Elle est lasse du combat politique au sein de leur commune qui défavorise l’image de leur cité.

Un retraité interrogé a notamment avoué sa déception face à la politique locale qu’il juge de ‘catastrophique’. Il remarque l’existence d’agressivité et de rancune. L’homme qui a depuis toujours voté pour la gauche choisira cette fois-ci Marie-Hélène Marcel. Mais il affirme que malgré le fait que Ackli Assal risque de perdre beaucoup de voix, faire appel était justifié parce que la légalité doit toujours être respectée.

Une mère de famille de 44 ans a aussi été interrogée et a avoué que revoter constitue une perte de temps et surtout d’argent. Elle est consciente que la campagne est quelque peu tendue entre les candidats.

Leave a comment